Et si vous optiez pour la #vanlife sur un prochain séminaire décalé ? Derrière ce hashtag se dissimule le souffle d’un vent de liberté hérité des années 1950. Incarné par le célèbre fourgon combi WV, rapidement adopté par la vague hippie, le van aménagé est devenu le symbole du nomadisme, de la liberté et de la quête de l’ailleurs. Aujourd’hui, les « vaneux » ou « vanlifers », les aventuriers modernes choisissent de prendre la route, de partir en vacances, en voyage au long cours ou tout simplement quelques jours, sans renoncer ni au confort ni à leur passion pour le high-tech.

Sympathique véhicule, cocon miniature ingénieux aménagé avec minutie, l’esprit des voyages en van connaît un regain d’enthousiasme au sein d’une communauté de voyageurs nomades ultra-connectés. Dans ce concentré d’espace, on peut trouver chambre, coin cuisine ou repas, bureau… Plus pratique qu’une caravane, plus discret et plus maniable qu’un camping car, le concept « tout en un » du van a la cote. Zoom sur un véritable phénomène.

Road trip sans contraintes

Que ce soit le temps d’un week-end, d’une semaine ou de grandes vacances itinérantes, l’aventure en van exprime une soif de reconnexion avec la nature. C’est un mode de voyage largement plébiscité par les amateurs d’outdoor qui peuvent facilement squatter un spot de nature pour être à pied d’œuvre de leur activité favorite : site d’escalade, départ de randonnée, plage de kite-surf, bords de rivières pour les amateurs d’eau vive… C’est aussi le véhicule parfait pour les contemplatifs, les petites familles avec enfants qui apprécient de se retrouver chaque soir dans un coin de rêve pour un petit dîner sous les étoiles avant de se glisser sous une couette confort, bien calée dans le van. Retour à un rythme plus naturel, initiation à la vie au grand air, émerveillement permanent d’un nouveau mode de vie où tout est repris en miniature.

La vanlife c’est un compromis parfait entre le nomadisme pur qui impose souvent rusticité et inconfort et l’hébergement en dur qui laisse moins de place à l’improvisation. En van, il suffit de faire quelques kilomètres sans effort, de trouver une plateforme, un recoin caché pour se poser et partager. C’est la formule parfaite pour change de plan au dernier moment, orienter son parcours en fonction de la météo et surtout se retrouver loin des foules.

Nos partenaires #vanlife :

BlackSheep pour louer votre campervan
Park4Night pour trouver THE spot où poser votre carosse
Et Les Coflocs qui s’apprêtent à sortir cet automne Vanlife, Le Film

Lets get into it ! Découvrez notre récit trip en Van dans les Dolomites !